A propos de l'intervention d'Alain Razungles...


Peut-on parler d'une typicité Languedoc ? Les vins du Languedoc sont-ils singuliers ?

A ces deux questions, il est aisé et heureux de répondre négativement. Il se trouve en Languedoc une palette époustouflante de terroirs qui apportent leur touche aux différents vins produits. Mais tout dépend de l'échelle de perception à laquelle on se situe. Si nous nous concentrons sur les vins rouges à AOP, pour un dégustateur néophyte, les vins du Languedoc présenteront à peu près le même profil sensoriel de type nord méditerranéen français, fondé sur des cépages tels que le Grenache, la Syrah, le Carignan ou le Mourvèdre.
Mais pour le dégustateur averti, entrainé, connaisseur des vins de la région, le Languedoc se découvre multiple, faisant apparaitre des styles, des tendances organoleptiques en fonction des aires de provenance. Ces différences souvent minimes, parfois plus évidentes sont la résultante de différents facteurs parmi lesquels : les proportions différentes, dans les assemblages, des cépages cités ci-dessus, les techniques de vinification qui ont tendance à s'uniformiser, mais aussi les terroirs ou plus précisément les binômes terroir/climat. Quel est la part de ce dernier paramètre dans la différenciation qui peut exister entre des groupes de vins de provenances différentes ?
C'est pour répondre à cette question que nous avons entrepris, avec l'appui de la région et d'appellation Languedoc, un travail de recherche fondé sur des techniques d'analyse sensorielle éprouvées. Le but étant d'étudier et de comprendre la différenciation des vins de sept zones témoins de la région Languedoc établies sur des terroirs définis.

image p6200027.jpg (0.2MB)
Alain Razungles est titulaire du diplôme d'Ingénieur Agronome (1977), d'une thèse de docteur ingénieur en sciences alimentaires (1985) et de l'habilitation à diriger des recherches (2001). Il a été professeur d'oenologie à Montpellier Sup Agro, en charge de différents cours: transformation du raisin en vin, composition chimique du raisin et du vin, analyse sensorielle, conditionnement des vins, etc... Chercheur au sein de l'UMR Sciences pour l'oenologie à Montpellier, ses recherches portent sur trois thèmes: les composés odorants du vin et leurs précurseurs dans le raisin, l'analyse sensorielle des vins, la technologie appliquée à l'oenologie. Il est auteur ou co-auteur d'environ 160 articles scientifiques, conférences ou articles de développement.